__

PEPINIERES DE TALENTS.

Aristide Bruant avait acheté en 1913 le Lapin Agile pour éviter qu’il ne périsse sous la pioche des démo-lisseurs. Il le revendit en 1922, dans des conditions les plus amicales au fils de Frédé, Paulo, son unique élève. Tout de suite, sous la direction de Paulo et plus tard avec sa femme la chanteuse Yvonne Darle, le lapin Agile prend un essor important, le spectacle s’organise, des chanteurs, des poètes, des musiciens peuvent y faire leurs débuts. On y voit dans les an-nées 30, s’y produire pour la première fois en public, Rina Ketty, Pierre Brasseur, André Pasdoc, Claude André Puget, Pierre Asso, Jacques Pills, Clé-ment Duhour, et dans les années 40, Pierre Dudan, Jean-Roger Caussimon, puis dans les années 50/60, Alexandre Lagoya, Ida Presti, Georges Brassens, François Billetdoux, André Reybaz, Annie Girardot, Yves Mathieu, fils d’Yvonne Darle, Jacques Esterel, Claude Nougaro, alors tous inconnus. De même, plus près de nous, Jacques Debronckart, Georges Zamfir, Frédéric Lodéon, Pierre-Yves Artaud, Eric Robrecht etc… "Aujourd’hui encore, on y boit les traditionnelles cerises à l’eau de vie et les gens qui se groupent sous la lampe voilée, autour de quoi les chansons s’enroulent ne sont pas d’une autre essence que ceux qui venaient méditer sur leur infortune, ou chanter devant l’âtre du Père Frédé."(Mac Orlan)